AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Dirty Pretty Things & Bloody Circus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Messages : 18

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   Sam 22 Mai - 11:39

McAlister, Faith Hope Glory

feat Scarlett Johansson




• RACE (vampire, sorcier, humain, esprit, ou loup ?) : vampire

• AGE(réel et en apparence pour les loups, vampires, sorciers et esprits) : en apparence ? une vingtaine d'années. En réalité ? 187 ans.

• DATE & LIEU DE NAISSANCE : le 17 février 1823 dans les environs de Londres

• NATIONALITÉ / ORIGINES : Anglaise

• STATUT (place au sein de la société ? Appartenance à l'Amnistia, ou l'Assemblée, la meute, etc.) : neutralité tapageuse et indépendance revendiquée

• LIEU DE RÉSIDENCE : Actuellement au Bloody Mary tant que Maria voudra bien l'héberger


©️Kity





« People are Strange... »

« Ah, vous êtes deux ?! Ca tombe bien, nous aussi ! »


• PSEUDO : le chat pirate !

• AGE : et tu veux pas aussi mon numéro de sécurité sociale ?

• CODE DU REGLEMENT : Lasher

• COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT RUSSIAN SILENCE ? c'est les admins (et une en particulier) ils m'ont forcée à m'inscrire !

• DISPONIBILITÉ : entre une tasse de thé et un plan pour dominer le monde... mouais je pense avoir le temps de passer régulièrement Wink

• UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE ? beuhahahahaha ! C. tu vas prendre ! *sort*



Dernière édition par Faith H. McAlister le Sam 22 Mai - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 18

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   Sam 22 Mai - 11:39

« Who are you ?! »

« Who ?! Who ?! Who ?! Who ?!! »


• « WHO DO YOU THINK YOU ARE ? » Et si tu me parlais un peu de toi, mon chou ? Voyons, installe-toi sur le divan et raconte moi ton histoire ! Tu es libre de me dire ce que tu veux, m'enfin, n'oublie pas que c'est mieux si j'en sais un maximum sur toi... Ton enfance, ta façon de voir les choses, tes relations, tes goûts, les étapes importantes de ta vie, ton caractère, tes envies, tes particularités, ta transformation peut-être ainsi que ta place ici... sache que tout cela m'intéresse, mon ami !



Chapter 1 : Mad Circus



Approchez, approchez ! N'ayez pas peur mesdames et messieurs ! Entrez dans le cirque de l'étrange où se côtoient monstres et chimères ! Que le merveilleux et le macabre se mêlent !

C'est à peu de choses près ce que j'entendais chaque soir alors que les gens se pressaient sous le chapiteau. Moi, divine enfant à la peau diaphane, je regardais mes compères s'agiter derrière le rideau avant que celui-ci ne se lève. Les lumières... Et j'avançais dans mon costume de scène merveilleux, un costume brillant et éclatant. Et ils m'applaudissaient...

Je me nomme Faith Hope Glory McAlister et je suis une vampire. Aujourd'hui riche et discrète, fortement attachée à mon petit confort qui comprend un loft indécemment luxueux en plein Londres, une jolie petite maison en France et actuellement une chambre richement décorée en plein Saint Petersbourg, j'étais autrefois nomade et d'une pauvreté affligeante. Qui croirait cela d'une jeune femme telle que moi ? Car à présent me voici affublée d'un tailleur strict, mes cheveux délicatement tirés en arrière en un chignon sévère. Je ressemble à une avocate distinguée ou encore à une fille de bonne famille... que je ne suis pas et ne serais jamais.

Assise en face de ma coiffeuse délicieusement rétro, j'observe mon visage figé pour l'éternité. Toujours aussi pâle, voir même davantage, j'ai gardé de ma jeunesse un teint parfait et blanc, un teint de poupée de porcelaine. Aujourd'hui mes cheveux sont d'un roux flamboyant, mais qui serais-je demain ? Une pétillante blonde ou encore une brune hautaine ? Je l'ignore mais une chose est sûre : j'aime le changement. Je ne supporte pas de garder toujours la même apparence, de m'enfermer dans l'ordinaire et le quotidien.

Jolie ? Le suis-je réellement, moi un cadavre atteignant presque les deux siècles de longévité ? Si vous me voyiez comme je suis réellement, squelette aux lambeaux de chair et aux organes gonflés de sang, peut être ne me trouveriez vous pas jolie. Car je l'avoue, mon apparence est plaisante. Pas très grande, mais jouant suffisamment avec des escarpins aux talons vertigineux, un corps fin et fragile encore adolescent et aux formes sachant se faire discrètes bien qu'elles soient tout à fait honorables, je ne suis pas une femme plantureuse et séductrice. Plutôt une poupée tentant parfois de ressembler à une adulte, fort heureusement mon état d'esprit m'y aide énormément. Je suis une sylphide souillée par la noirceur du meurtre. Je ne suis plus l'innocence. Je suis couverte de sang.

Je détourne mon regard azuré du miroir. Je n'aime pas penser à cela et pourtant une chose est certaine : je suis un monstre. Un monstre qui se nourrit de la vie des autres et qui se délecte parfois de cruauté et de vice. Sadique ? Oui sans hésitation. Peut être qu'être prédatrice a développé cet instinct en moi, je l'ignore. Et pourtant on dit de moi que je suis profondément douce et maternelle. Cette dualité, je la cultive avec ravissement. Je suis lunatique. Douce, calme et sérieuse, puis colérique, d'une jalousie maladive et complètement irresponsable.

Avant j'étais... j'étais humaine, et quelle humaine ! On m'admirait et on m'oubliait aussi vite. Etais-je heureuse ? Je ne m'en souviens pas. Mais je me souviens avoir aimé mon étrange vie mortelle. Je suis née le 17 février 1823, dans les environs de Londres, dans une roulotte. Mes parents faisaient partie d'un cirque ambulant. Mon père était mort dans un accident de trapèze quelques mois avant ma naissance. Ma mère mourut en me mettant au monde. Et je fus recueillie par ma grand-mère, alors voyante de la petite troupe que nous formions. J'ai grandi parmi des gens aussi étranges que l'homme sauvage ou la femme à barbe. Je me souviens de leur gentillesse à tous, du dompteur aux clowns bien que ces derniers... oui vous vous en doutez bien, ils sont effrayants n'est ce pas ?

Sous l'influence du directeur, je devenais acrobate dès mon plus jeune âge et passais rapidement équilibriste. J'étais douée je crois et à cette époque travailler avec un filet était exclu. Il ne m'arriva aucun accident fort heureusement et malgré les craintes de ma grand-mère, j'aimais ce que je faisais, ou du moins, j'aimais que l'on me regarde. Sentir le public retenir son souffle, l'entendre pousser des "Oh !" ou des "Ah !" craintifs me remplissait de fierté et les applaudissements, ah les applaudissements ! C'était comme un coup au coeur à chaque fois. Comme si je tombais amoureuse, comme si, comme si... mon coeur explosait. Et je souriais, je souriais à n'en plus finir, me délectais des "hourras" et des regards brillants. Et plus le temps passait, plus je cherchais les regards des hommes. Oh les femmes n'étaient pas jalouses. Après ma performance, j'avais l'air d'une créature inaccessible, une chimère. Les hommes m'admiraient, oubliaient ma tenue peu couvrante et ne se souvenaient que d'une chose : moi évoluant dans les airs.


Chapter 2 : Dark Romance



Ma grand-mère mourut alors que je venais de fêter mes dix-sept ans. Cependant j'avais déjà un métier et j'héritais de sa caravane. Mon avenir était tout tracé, je serais équilibriste jusqu'à ce que je ne le puisse plus et reprendrais ensuite la place de voyante. Cependant j'étais loin de me douter que tout cela allait être balayé par une seule créature. Cela arriva après une représentation, trois ans après la mort de ma grand-mère. Je rentrais à ma roulotte quand soudain, je sentis qu'on m'attrapait. Deux yeux brillants, oui je m'en souviens parfaitement et ensuite, plus rien. Je me réveillais dans une somptueuse chambre, étendue sur un lit immense, si grand qu'il n'aurait pas pu tenir dans ma modeste demeure.

J'avais encore ma tenue de scène, une espèce de robe pailletée et argentée, très courte, frisant l'indécence. Un peu gênée, je tentais de rabattre un drap histoire de cacher ma semi-nudité à l'homme qui me fixait avec insistance, assis juste en face de moi. Sans mentir, il était indéniablement beau, je suis bien obligée de le reconnaître. Blond, des yeux d'azur, élégant comme un lord dans son costume magnifiquement bien coupé, je me demandais un instant si un homme tel que lui s'était déplacé dans le misérable cirque où je vivais. Non impossible. Notre monde puait la pauvreté et lui... il était tout bonnement parfait.

Je le regardais se lever et inconsciemment peut être, je me reculais. Instinct de survie ? Après tout, n'avais-je pas été enlevée contre mon gré ? Mais quand sa main se posa sur ma joue, toute pensée cohérente quitta mon esprit et je me contentais de fixer ses yeux si bleus, si apaisants... que j'entendais à peine ce qu'il me dit. D'ailleurs il dû me répéter ses paroles et je pense avoir eu l'air d'une parfaite idiote tant je mis longtemps à comprendre et à répondre.

"Je t'offre le monde. Je t'offre une nouvelle vie, tu mérite tellement mieux que cette vie misérable... Accepte et je t'offre l'éternité."

A vrai dire j'aurais pu accepter n'importe quoi tant j'étais sous le charme. L'éternité, ça me paraissait étrange, mais s'il me proposait de vivre comme une princesse... pourquoi refuser ? Je me contentais de hocher la tête et lorsque son corps vint recouvrir le mien, j'échappais à la réalité et me perdais dans une étreinte brûlante et glacée à la fois. Et approchant ses lèvres de mon cou, il planta ses crocs dans ma gorge alors que je m'effondrais contre lui. De ma transformation, je n'ai que peu de souvenirs, mis à part une vague douleur. Je ne me souviens même pas avoir bu le sang de mon maître, il me raconta ensuite m'avoir soutenue alors qu'il faisait couler ce liquide pourpre entre mes lèvres enfantines. J'étais perdue dans un monde de brume, à moitié évanouie, peut-être est-ce pour cela que je ne me souviens de rien.

Je me réveillais entre ses bras, surprise de le voir sourire d'un air attendri. Je l'écoutais m'expliquer ce que j'étais à présent, une créature immortelle et qui resterait inchangée. Edwin, car c'est ainsi que se nomme mon créateur, est resté avec moi jusqu'au bout. Lorsque j'ouvrais les yeux, tout avait changé. Oui il ne m'avait pas menti, une nouvelle vie s'offrait à moi. Il m'expliqua alors depuis combien de temps il me guettait, oui tous les ans la troupe revenait à Londres et tous les ans il m'observait me produire, observait l'enfant grandir et se transformer peu à peu. Il n'avait pas tenu ce soir là. Il ne pouvait plus. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je ne parvenais pas à lui en vouloir. Je crois que je l'aimais, que je l'aimais profondément et que cela n'était en rien lié à l'hypnose.

Quelques jours plus tard, nous voguions vers l'Amérique et je laissais derrière moi le cirque et ma vie d'humaine, définitivement. Heureuse ? Oui je l'ai été je m'en souviens à présent. Nous étions comme deux jeunes amants, insouciants, amoureux... Sauf que j'ai été et je suis toujours quelqu'un de foncièrement indépendant. Je l'aimais oui. Devais-je pour autant rester collée à lui toute la nuit ? Non. Et il n'aimait visiblement pas que je m'éloigne, bien qu'il resta très délicat sur ce sujet et su se montrer suffisamment intelligent pour ne pas m'étouffer davantage. Fort heureusement, après quatre-vingt ans passés à ses côtés, il me laissa partir, peut être avec quelques regrets, mais j'étais suffisamment expérimentée pour me débrouiller toute seule.


Chapter 3 : Escape


Apparemment les voyages forment la jeunesse et j'étais une jeune vampire "adulte". Je partais donc "à l'aventure" mais restant toujours en Amérique car je ne désirais pas retourner sur le vieux continent. Je menais une vie tranquille près de la Nouvelle-Orléans, investissant dans les plantations, me comportant en parfaite petite lady et pourtant dirigeant mes exploitations d'une main de fer. Je n'étais pas mauvaise pourtant et jamais mes esclaves n'eurent à se plaindre de moi. Certains murmuraient pourtant que j'étais maudite, mais eux adeptes du vaudou, ne parvenaient pas à saisir à quel point. Je chassais dans la ville et ne m'attaquais qu'aux maîtres, trouvant un certain plaisir à détruire les puissants. Parfois je faisais une entorse à ma règle et attrapais un marin avec lequel je jouais longuement et tuais ensuite avec une délectation morbide.

Les années passèrent, je passais à travers les époques comme un fantôme indifférent aux troubles humains. J'échappais aux grandes guerres, je survivais fort bien à la montée d'un capitalisme outrancier et je me jouais des crises financières comme une enfant joue à la marchande. J'avais trouvé dans l'investissement et le fait d'accumuler des biens d'une valeur indécente un intérêt nouveau. Cependant il me semblait avoir épuisé tout l'intérêt de l'Amérique et je décidais de repartir pour le vieux continent, pour l'Europe et plus particulièrement mon pays natal, l'Angleterre. Je ne dis rien de mon départ à mon maître. Je crois que j'avais vraiment besoin de m'éloigner de lui, je craignais qu'il ne me retienne contre mon gré. Alors je m'éloignais davantage et m'offris non pas un manoir mais un appartement moderne et luxueux à souhait en plein coeur de Londres. Tout l'immeuble m'appartenait mais je n'habitais "que" le dernier étage, laissant quelques humains avoir l'honneur de vivre avec moi. J'avais jeté mon dévolu sur la Mayfair Avenue ne serait-ce qu'à cause de la multitude de boutiques entourant mon nouveau domicile.

Cependant la tranquillité ne dure jamais très longtemps. Invitée à une réception, je me délectais des regards mortels posés sur moi quand soudain j'aperçus un visage qui ne m'était pas inconnu, loin de là... Edwin ! Paniquée, je m'enfuyais le plus rapidement possible. Il m'avait retrouvée ! Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose... Il voulait me reprendre ! Non ça c'était hors de question !!!!! Je décidais de partir à nouveau, loin, très loin cette fois-ci. Sans repasser par chez moi, je me terrais dans un vieil entrepôt en attendant la prochaine nuit. Et je m'envolais pour la Russie.

J'ai néanmoins retenu la leçon. Plus de luxe tapageur, je devais me faire discrète. Et j'eus la chance de tomber sur une femme étonnante. Maria. Patronne d'un club très sélect et vampire de son état, je me liais rapidement d'amitié avec elle et lui confiais ce qui m'amenait à Saint-Petersbourg. Elle me prit immédiatement sous son aile, chose dont je lui fus extrêmement reconnaissante tant j'étais effrayée.

A présent je loge au Bloody Mary et tiens compagnie à Maria. Parfois je danse à sa demande pour quelques shows très privés, mais surtout pour mon propre plaisir. J'ai passé toute ma vie sous le feu des projecteurs... Impossible de passer mon éternité sans être un peu admirée. Si jamais Edwin venait à me retrouver... je sais que je ne suis plus seule. Maria est là et avec elle, je me sens plus forte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 18

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   Dim 23 Mai - 18:04

Je pense avoir fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

Messages : 297
Age : 33
Localisation : Jamais loin !

WHO AM I ?
Rang: Sorcière Novice de l'Amnistia
Pouvoir(s): Médium, télépathe, télékinésiste.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   Dim 23 Mai - 18:35

Bienvenue !


« La Beauté est un jardin sauvage ».
Anne Rice - Entretien avec un Vampire





« Bonsoir,

La communauté vampirique est ravie et honorée ou non de vous accueillir parmi les siens ! Vous avez enfin revêtu votre beauté surnaturelle, teint blafard et canines acérées, vous voilà prêt à entrer dans l’arène ! St Petersbourg n’attend plus que vous !
Pour vos premiers pas dans le monde surnaturel vous sont offerts cercueil de luxe et poches de sang ! »





(c) Pepper
Au nom de toute ton espèce je me déclare à présent responsable de ta présence parmi nous ! J'espère que tu ne me feras pas regretter ma décision ! N'oublie pas de faire tes fiches de liens et de Rps, maintenant que tu es officiellement validé ! Ca aide à trouver des partenaires avec lesquels jouer ! Si tu as la moindre question, n'oublie pas que tu peux venir me la poser ! Je ne mords pas, contrairement à certains... Je te vois venir... je ne te transformerai pas non plus en crapaud, enfin ! Cela ne plairait guère à mes supérieurs, soyons malins...
Oh mais l'heure tourne, je dois te laisser ! J'ai une tarte à la citrouille au four et une potion à réchauffer !

Bon jeu, et n'oublie pas de t'amuser !

Oh, j'oubliais ! Mamaaaaan *_______*

Alys E. Juhel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russian-silence.vampire-legend.com

avatar

Messages : 77

WHO AM I ?
Rang: Alpha de la meute de St Petersbourg
Pouvoir(s): Télépathie, guérison instantanée (propre aux lycans)
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   Mar 25 Mai - 14:06

Bienvenue gente dame. Au plaisir de vous croiser un jour prochain...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 42

WHO AM I ?
Rang: Sorcier arnaqueur
Pouvoir(s): Médium, Télépathe et expert en télékinésie
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   Mar 25 Mai - 21:49

Bienvenue jolie vampirette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dirty Pretty Things & Bloody Circus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dirty Pretty Things & Bloody Circus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
" You're the One that I want ! "
 :: 
Fiches Validées
 :: 
" On va boire un COU ? "
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit