AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 • Alys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin

avatar

Messages : 297
Age : 33
Localisation : Jamais loin !

WHO AM I ?
Rang: Sorcière Novice de l'Amnistia
Pouvoir(s): Médium, télépathe, télékinésiste.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: • Alys   Lun 10 Mai - 11:53

Juhel, Alys, Eireann, Erell

feat KATE BOSWORTH




• RACE : Sorcière

• AGE : 26 ans

• DATE & LIEU DE NAISSANCE : 22 mai 1984 à Ennis, en Irlande

• NATIONALITÉ / ORIGINES : Irlandaise. Celtes, et ce forcément depuis bien des générations...

• STATUT : Novice à L'Amnistia

• LIEU DE RÉSIDENCE : Au manoir Wilson, après tout c'est toujours chez elle. Mais friande d'indépendance, la demoiselle s'est dégoté un petit appartement charmant et peu onéreux au coeur de St Petersbourg.


©️Woody Pepper






« People are Strange... »

« Ah, vous êtes deux ?! Ca tombe bien, nous aussi ! »


• PSEUDO : Nynou

• AGE : 18 ans!

• CODE DU REGLEMENT : Ok by myself

• COMMENT AVEZ-VOUS DÉCOUVERT RUSSIAN SILENCE ? il était planqué dans un coin de ma tête Wink

• DISPONIBILITÉ : tous les jours, a priori

• UNE DERNIÈRE CHOSE A DIRE ? ils ont des chapeaux ronds vive la Bretagneuuuh. Vive nous \o/ Cool



Dernière édition par Alys Eireann Juhel le Lun 10 Mai - 16:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russian-silence.vampire-legend.com
Admin

avatar

Messages : 297
Age : 33
Localisation : Jamais loin !

WHO AM I ?
Rang: Sorcière Novice de l'Amnistia
Pouvoir(s): Médium, télépathe, télékinésiste.
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: • Alys   Lun 10 Mai - 11:53

« Who are you ?! »


« La femme est une ombre : si vous la poursuivez, elle vous fuit ; si vous la fuyez, elle vous suit »

Alfred de Musset







    • 2 Juin 1987, Ennis.

« Mon nom est Rachel Sylvanna O’Brien. Je suis irlandaise, descendante d’une longue lignée de sorciers, qui se plaisent à remonter nos origines au temps des druides, et de la légende du Roi Arthur. Je ne sais si c’est vrai, mais sans le crier sur tous les toits, j’aime à y croire moi aussi. Après tout, pourquoi pas. Voyez-vous, j’écris ce journal pour ma fille. Si je ne le poursuis pas eh bien, j’ose espérer qu’elle aura un jour l’occasion de lire ce passage. Ce sera déjà ça.
2 années déjà qu’elle partage notre vie à Thomas et à moi. Elle fait le bonheur de son père et le mien, aucun doute là-dessus. Son rire cristallin m’emplit de joie chaque fois que je l’entends. Elle s’amuse avec son père au dehors et je peux les voir depuis mon balcon. Son visage poupin est si innocent, ses longs cheveux blonds si brillant à la lumière du soleil…
Thomas et moi n’avons jamais quitté Ennis depuis qu’Alys partage notre vie. Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Il se passe des choses graves à St Petersbourg, berceau du surnaturel. Des renforts sont envoyés à la Maison Mère depuis les maisons du monde entier. Thomas et moi avons des amis là-bas, et avons décidé de partir pour les aider. Nous emmènerons Alys avec nous, bien entendu. J’ai foi en la communauté sorcière qui règne là-bas et je sais qu’elle sera en sécurité parmi eux. Je ne peux me résoudre à la laisser seule ici. Son père et moi avons pris cette pénible décision hier au soir. Nous partirons dans la semaine, Dieu seul sait pour combien de temps. J’espère seulement que ces histoires seront vite réglées et que nous pourront revenir ici tous les trois.
»


    • 13 Juin 1987, St Petersbourg.

Notre vol à tous les trois s’est bien passé. Nous sommes arrivés dans la semaine à St Petersbourg et avons été accueillis comme je l’imaginais par l’Amnistia et la communauté sorcière locale. Tous ont été formidables, bien qu’atterrés par les terribles évènements qu’ils ont eu à subir ces derniers temps. J’ai appris par Edward, une vieille connaissance de l’Amnistia, que la meute avait perdu son Alpha, et que l’héritier légitime avait difficilement repris la place qui lui était due. Cela a créé des remous au sein de la communauté lycanthrope qui n’avait pas besoin de cela, je présume.
La Maison Mère a redoublé d’agents et d’efforts pour contrer la menace et Thomas et moi reprenons le travail dès demain. Nous avons confié Alys à des sorciers qui s’occuperont d’elle aussi bien que nous l’aurions fait. Je ne les crains pas, nous avons le pouvoir de la protéger.


[ Extraits du journal de Rachel S. Juhel-O‘Brien, épouse de Thomas A. Juhel et mère d’Alys E. Juhel ]



________________________________


    • 3 Août 1987, St Petersbourg

[…] Nous avons manqué de stratégie ce jour là. Appelés dans la précipitation, nous n’avons pas disposé de suffisamment de temps pour élaborer une façon plus sécuritaire de les contrer. Mais je ne rejette la faute sur personne, hormis sur ma propre personne. J’aurais me montrer plus prudent pour tous. Mais hélas on ne peut revenir sur ce qui est passé. La disparition de Rachel O’Brien-Juhel est une tragédie pour nous tous. Sa fille et son mari ont sont toujours ici dans les appartements qu’on leur a réservé. L’enfant a encore du mal à assimiler, bien que sa tristesse ait laissé place pour la première d’après son père à un évident pouvoir de télékinésie. Ce dernier est terriblement affecté, et a affirmé ne pas vouloir retourner en Irlande. Il n’est pas prêt. Qu’il reste donc ici autant qu’il le souhaitera, nous nous occuperons de lui et de sa fille comme il se doit.
Je n’espère qu’une chose : que sa mort servira au monde du surnaturel et au travail effectué par l’Amnistia. Que l’on se souvienne d’elle comme d’une femme généreuse qui n’a pas hésité à sacrifier sa famille pour sauver le monde. Une héroïne.


[ Extrait du Dossier ARTJ102, Amnistia, St Petersbourg, Maison Mère. Par Edward O’Malley. ]


________________________________


    • 30 Janvier 1989, St Petersbourg.

Je viens de trouver ton journal, Rachel. Nous avions tout juste décidé de notre départ lorsque tu l’as commencé. Avais-tu deviné d’une quelconque manière que de terribles évènements se produiraient ? M’aurais-tu caché un possible don de prémonition ? Quelqu’un t’avait-il mis au courant ? J’aurais tellement voulu faire quelque chose… Tu me manques terriblement… Alys a grandi, et elle est toujours aussi ravissante. Elle te ressemble un peu plus chaque jour. Sa télépathie commence à se développer, et elle a hérité du don que tu voulais pour elle : la télékinésie. Tu serais fière si tu la voyais… enfin… j’espère que d’une quelconque manière, tu la vois…
Je ne sais pas pourquoi j’écris ici. Ce n’est pas mon genre d’écrire dans un journal. Mais ce n’était pas non plus le tien. Ecrire à ta suite est étrange mais j’en ressens le besoin. Puisque tu le voulais… je donnerais ce journal à Alys plus tard. Je ne suis pas certain d’être un bon père pour elle. Je fais mon possible mais rien n’est facile sans toi.
Nous sommes toujours à St Petersbourg. L’Amnistia nous a prêté des appartements. Nous vivons là-bas, elle et moi. Comme tu le voulais, je n’ai pas quitté l’organisation. Je ne leur en veux pas et continue de travailler pour eux, pour l’avenir de notre fille. La crise a pris fin il y a peu, c’est en partie grâce à ton toi.
Je n’ai pas eu le courage de retourner à Ennis. Par lâcheté, je l’avoue, mais je n’ai pas la force de me retrouver devant ta famille et la mienne sans toi.
Alys me réclame, je mets à ce paragraphe un point final. A ta gloire, mon amour.


[ Extrait du journal de Rachel S. Juhel-O‘Brien, épouse de Thomas A. Juhel et mère d’Alys E. Juhel. Par Thomas A. Juhel ]



________________________________


    • 26 Mars 1985, St Petersbourg.

Une tragédie de plus dans cette famille, et j’espère fortement la dernière. Nous avons perdu Thomas A. Juhel en mission, 8 ans après sa femme. Depuis ce premier évènement bouleversant, Thomas s’efforçait d’oublier en se donnant corps et âme à son travail. Il a été pour nous d’une grande aide, et nous avons perdu un agent de talent. Sa fille le réclame jour et nuit, et n’a trouvé la paix qu’auprès des Wilson, une famille de bons sorciers auxquels j’ai jugé bon de la confier. Elle avait trouvé ses marques ici et je n’ai pas eu le cœur de la renvoyer auprès des siens, en Irlande. Je me suis arrangé avec sa famille, et ses grands-parents sont venus eux-mêmes rencontrer les Wilson. Tous se sont mis d’accord pour que l’enfant demeure ici. Sage décision à mon avis, elle a connu assez de bouleversements. Elle vit désormais avec Elvira et William Wilson et leur fille Leandra. Je crois savoir que les deux petites filles s’entendent à merveille. Alys manquera à l’Amnistia et à ses agents, habitués à la présence de la petite fille depuis la mort de sa mère. Mais puisse cette nouvelle vie lui apporter bonheur et réussite. Cette enfant a connu assez de drames dans sa vie.


[ Extrait du Dossier AJ84225, Amnistia, St Petersbourg, Maison Mère. Par Jeremiah W. Domianov, Secrétaire Général. ]


________________________________


    • 19 Octobre 2003, St Petersbourg.

Depuis que nous avons pris Alys avec nous, elle fait parti de la famille comme si elle était notre propre fille. C’est une enfant vive et pleine d’intérêt pour la magie et le monde qui l’entoure. Elle est déterminée et curieuse et il nous faut bien de l’énergie pour la tempérer. Elle s’entend à merveille avec notre petite Lea, pour notre plus grand bonheur. Sa télékinésie s’est développée normalement et elle s’entraîne chaque jour à contrôler sa magie. Visiblement, elle témoigne plus d’intérêt pour la magie que pour l’école, et bien que nous soyons intransigeants sur ce point, Alys ne semble pas prête à entamer de longues études. Elle nous a bien fait peur quelquefois en n’obéissant guère et explorant par elle-même, mais elle a toujours regretté ses erreurs en conséquence et bien que pas des plus raisonnables, sait se montrer aimante avec nous et reconnaissante. Nous sommes de l’avoir prise avec nous, avec un peu d’humour nous dirons que cette enfant met du piment à notre vie ! Son tempérament est si différent ce lui de notre petite Lea. Mais ces deux contraires s’attirent et s’entendent à peu près sur tout, également sur les bêtises… […]
Son rituel d’initiation s’est déroulé -presque normalement- et elle a présent rejoint la communauté. Elle est une jeune fille dynamique et pleine d’ambitions. Je ne serai pas étonnée de la voir travailler pour vous, un jour prochain. Les études ne lui tenant guère à cœur, elle s’est réfugiée dans le monde de la magie et travaille pour nous à la boutique. Bien qu’un peu tête en l’air elle nous est d’une aide précieuse. Nous nous sommes entendus comme cela et si cela lui convient, c’est l’essentiel.
Elle parle peu de ses parents mais semble avoir accepté sa nouvelle condition.
Puissions-nous être pour elle d’aussi bons parents que l’auraient été Thomas et Rachel Juhel.


[ Extrait du Dossier AJ84225, Amnistia, St Petersbourg, Maison Mère. Par William & Elvira Wilson. ]


________________________________

    • 18 Avril 2006, St Petersbourg.

Je soussigné Edward O’Malley, Sorcier, agent de l’Amnistia et formateur de profession, déclare prendre en charge la formation d’Alys E. Juhel en ce jour âgée de 21 ans. Je prends la responsabilité en temps que Maître de son enseignement et de sa protection jusqu’à la fin de son noviciat et assume dès à présent son activité au sein de l’Amnistia.


[ Extrait du contrat expert à novice. Intéressés : Alys E. Juhel & Edward O’Malley. Amnistia, Maison Mère. ]


________________________________

    12 Décembre 2009, St Petersbourg.

Cette gamine n’en fait qu’à sa tête. Elle va finir par me tuer avant l’heure. C’était son premier vampire aujourd’hui, et je crois que malgré tout elle a saisi la gravité de la situation. Peut-être un peu trop, certes. Mais il fallait qu’elle le voit pour le croire. Tous les buveurs de sang de ce monde ne sont pas aussi sympathiques et de bonne compagnie que ce bon vieux Domianov. Je crois d’ailleurs qu’elle a un faible pour lui et inversement, mais je m’égare. Si vous tombés sur ces lignes mon ami, nul doute que vous vous débrouillerez pour les effacer. Ou pas, car alors cela confirmerait mes petites hypothèses… […]
Le vampire a finalement été neutralisé et ma chère novice guérie. Un peu trop rapidement à mon goût d’ailleurs, ne pas l’avoir dans les pattes quelques temps croyez-moi, c’est des vacances méritées !
Mais si les choses ont mal démarrées, je dois bien avoué que c’est sa fantaisie et son ingéniosité de dernière minute qui nous ont sorti du pétrin, cette fois. Cette gamine est douée quoiqu’on en dise, il lui suffit simplement de se poser et d’apprendre à se contrôler. J’ai peur qu’agir à la légère ne lui porte un jour plus de tort que cela ne lui en a déjà causé. Elle me rappelle son père, dans ses dernières années passées ici. Sauf que lui se tuait au travail par désespoir. Elle est réellement motivée, je crois, bien qu’indépendante et supportant mal l’autorité. Aider son prochain est dans ses gênes, qu’elle le veuille ou non, ce travail est fait pour elle, et si elle m’agace et menace régulièrement de tout laisser tomber, je ne la laisserai pas faire.
J’ai promis à ses parents de veiller sur cette enfant et de lui assurer le meilleur avenir possible. Et c’est bien ce que j’ai l’intention de faire…



[ Rapport de Mission, dossier UF168. Amnistia, Maison Mère. Par Edward O’Malley. ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://russian-silence.vampire-legend.com
Secrétaire général de l'Amnistia
avatar

Messages : 68

WHO AM I ?
Rang:
Pouvoir(s):
Amis, amants, tourments :

MessageSujet: Re: • Alys   Mar 11 Mai - 12:56

Bienvenue !


« Pour que demeure le secret, nous tairons jusqu'au silence ».
Max-Pol Fouchet - Demeure le secret





« Bonjour,

Les représentants de l'Amnistia et ses éléments sont heureux de vous compter désormais parmi eux. Vous avez fait vos preuves et nous sommes ravis de vous accorder une chance. Novice ou agent respecté, votre place est à présent à la Maison Mère de St Petersbourg.
Voici vos autorisations spéciales et la clef de la salle des archives ! »





(c) doodily
Au nom de tous je vous déclare à présent membre de notre communauté. Félicitations. N'oubliez pas d'inscrire vos relations et de répertorier vos sujets dans les parties prévues à cet effet. Vous pouvez également demander un logement, cela va de soi, ainsi qu'un rang. Pour toute question ou réclamation, je suis bien évidemment à votre disposition.
Enfin, je dois à présent vous quitter, les affaires n'attendent pas, comme vous le savez. Je vous souhaite d'en profiter au maximum et de vous amuser !

Il y a autre chose... Alys <3 j'attendais ta venue avec impatience *w*

Jeremiah W. Domianov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Alys   

Revenir en haut Aller en bas
 

• Alys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Russian Silence :: 
" You're the One that I want ! "
 :: 
Fiches Validées
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit